Le journaliste et propriétaire de média Radio et Télé Sans Fin (RSF), Yvener Foster Joseph, a indiqué que des patrons de médias ont leurs propres gangs. Selon lui, la presse haïtienne est le deuxième corps mafieux opérant dans le pays. “La presse est plus efficace que les autres gangs, dénonçant certains et libère d’autres à sa guise”, soutient le journaliste.

Selon le directeur de la jeune station de Radio RSF, la presse haïtienne fabrique des leaders et détruise d’autres. Yvener F. Joseph constate que la corporation promeut des bandits à sa volonté rien que pour son clan.

De l’avis du propriétaire de RSF et de l’organisation SALCONH évoluant dans la protection du droit des consommateurs, la Direction Générale des Impôts (DGI) et la Banque de la République d’Haïti (BRH), à la faveur d’une enquête, aboutiraient à des cas de détournements de fonds à partir des publicités  faites pour des projets publics.

Alors que les business ne marchent pas, comment la presse arrive-t-elle à être aussi bien pourvue en argent? S’interroge le journaliste. Une opération dénommée “demander à la presse des comptes”, précise le journaliste, est désormais enclenchée (…)

Lire la suite sur HPN

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/08/Yvenert-1.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/08/Yvenert-1-200x200.jpgHPNCorruptionLe journaliste et propriétaire de média Radio et Télé Sans Fin (RSF), Yvener Foster Joseph, a indiqué que des patrons de médias ont leurs propres gangs. Selon lui, la presse haïtienne est le deuxième corps mafieux opérant dans le pays. 'La presse est plus efficace que les autres gangs,...      De la MUSIQUE et Plus Encore