Après le passage de Dorian, le bilan est désormais de 50 morts et 1300 disparus. Or les dons ne suivent pas.

Christian Lampin, secrétaire national du Secours populaire français, revient tout juste des Bahamas. Interrogé à l’émission Tout un matin sur ICI-Radio-Canada, il note qu’effectivement, les dons sont moindres par rapport aux autres cyclones qui ont touché les Caraïbes. Une situation aussi notée par la Croix-Rouge canadienne. Publicité

Selon lui, les Bahamas, c’est sans doute un paradis, mais c’est loin d’être un paradis pour tout le monde, dit-il en faisant notamment référence à la population haïtienne qui vit là-bas avec très peu de ressources et un peu de travail quand il y en a. C’est cette population démunie qui n’a pas pu fuir avant l’arrivée de Dorian.

M. Lampin note à ce sujet que la situation est toujours critique, une douzaine jours après le passage de l’ouragan. Si l’aide humanitaire est là et qu’une partie des sinistrés a pu être évacuée à Nassau, la problématique s’est déplacée là-bas, puisqu’il faut héberger, nourrir, soigner et aider des milliers de personnes à retrouver leurs familles.

Baisse des disparus

Le bilan officiel reste de 50 morts. Quant aux personnes non localisées, il est passé de 2500 à 1300 hier, après que les listes des personnes disparues aient été recoupées avec celles des centres d’urgence.

Sur place, le Secours populaire français a aussi noté que sur les deux îles les plus touchées, la situation n’était pas identique. À Grand Bahama, la vie a repris et l’aéroport est accessible. Seuls quelques villages de l’est de l’île sont encore difficiles d’accès.

Par contre, sur les îles Abacos, et particulièrement au nord, on a tout de suite bien vu que les gens ne pouvaient pas rester sur place, il y a beaucoup de dégâts, a souligné M. Lampin. Sur cette île, des centaines de personnes attendent encore d’être évacuées.

Et elles ne sont pas au bout de leurs peines. Le Centre national des ouragans (NHC) américain a en effet indiqué qu’un nouvel avis de tempête tropicale pourrait être publié pour le centre et le nord-ouest des Bahamas et la Floride, et que des vents violents et de fortes pluies allaient s’abattre vendredi et samedi sur les îles touchées par Dorian…

Lire la suite sur msn

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/09/bahamas-ouragan-1-667x500.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/09/bahamas-ouragan-1-200x200.jpgmsnCatastropheAprès le passage de Dorian, le bilan est désormais de 50 morts et 1300 disparus. Or les dons ne suivent pas. Christian Lampin, secrétaire national du Secours populaire français, revient tout juste des Bahamas. Interrogé à l’émission Tout un matin sur ICI-Radio-Canada, il note qu’effectivement, les dons sont moindres par rapport...      De la MUSIQUE et Plus Encore