Des milliers de manifestantes et manifestants ont encore défilé, le dimanche 20 octobre 2019, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, à l’appel d’un collectif d’artistes, pour exiger la démission du président Jovenel Moïse.

«Jojo domi deyò», scande la foule des protestataires durant tout le parcours de la marche démarrée devant les ruines du Rex Théâtre (au centre de la capitale).

«Lage pyew» (démissionnez), «nou pap kapab ankò» (Nous n’en pouvons plus), «fòk kat la rebat (Il faut rebattre les cartes), twòp san koule» (trop de sang a coulé), «sistèm nan avèw se marasa» «Vous faites corps avec le système», lit-on également sur les pancartes brandies par des manifestants.

Plusieurs manifestantes et manifestants portent des T-shirts de couleur blanche.

Un char musical sur lequel se trouvent des chanteurs populaires comme Jean-Léonard Tout-Puissant, plus connu sous le nom d’«Izolan», ainsi que des bandes à pied créant l’animation au milieu de la foule excitée.

«Siw vle gen lekòl, sante, manje, pran lari a» (si vous voulez la réouverture des classes, la santé et la nourriture, descendez dans les rues), sont parmi les messages d’incitation véhiculés par Izolan.

Pour sa part, l’artiste Pierre Raymond Divers, plus connu sous le nom de «King Kino» en a profité pour prendre un bain de foule.

La marche est encadrée par des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), dont ceux du Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO). Une ambulance a été aussi remarquée durant le défilé.

Des pneus enflammés ont été dressés à l’angle de l’Avenue Martin Luther King communément appelée Nazon et Lalue.

La foule de manifestantes et manifestants a fusionné avec des groupes de protestataires qui l’attendaient au niveau du Carrefour de l’aéroport.

La marche a parcouru les rues du Champ-de-Mars, de Lalue, Nazon, carrefour des routes de Delmas et de l’Aéroport international de Port-au-Prince, et route de Delmas (…)

Plusieurs milliers de personnes avaient défilé, le dimanche 13 octobre 2019, à Port-au-Prince, à l’appel de ce même collectif d’artistes, pour exiger la démission du président Jovenel Moïse.

De nombreuses manifestations, parfois violentes, visant le départ du président Moïse ont paralysé, depuis 5 semaines, le pays.

Une vingtaine de morts par balles et environ 200 blessés ont été dénombrés.

Source : AlterPresse

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/10/Manif-201019-890x500.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/10/Manif-201019-200x200.jpgAlterPresseActualitéDes milliers de manifestantes et manifestants ont encore défilé, le dimanche 20 octobre 2019, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, à l’appel d’un collectif d’artistes, pour exiger la démission du président Jovenel Moïse. «Jojo domi deyò», scande la foule des protestataires durant tout le parcours de la marche...      De la MUSIQUE et Plus Encore