NDLR – Élections fédérales : la lutte entre les libéraux et les conservateurs est très serrée. Qui gouvernera le Canada pour les 4 prochaines années?

Selon ce que révèle un récent sondage de la firme Recherche Mainstreet réalisé pour le compte de Groupe Capitales Médias, les conservateurs d’Andrew Scheer affichent 32 % des intentions de vote des Canadiens contre 31 % pour le parti libéral de Justin Trudeau.

« On est de plus en plus dans une zone serrée entre les conservateurs et les libéraux. Il n’y a vraiment rien de joué, mentionne Luc Fortin, président de Recherche Mainstreet pour le Québec. On constate une faible avance du parti conservateur sur le parti libéral de 1,6 %, mais ce 1,6 % là se retrouve à l’intérieur de la marge d’erreur du sondage qui est de +/- 2,11 % donc on peut dire que les deux partis sont à égalité statistique. »

Selon M. Fortin, les libéraux auraient cependant un mince avantage sur les conservateurs en raison de leur forte popularité en Ontario avec 41,3 % des intentions de vote contre 33,2 % pour les conservateurs.

« Le vote conservateur demeure toujours très concentré dans les provinces de l’ouest alors pour l’instant, l’Ontario sauve un peu la mise du parti libéral parce que c’est une province importante en termes de sièges, dit-il. Ça demeure toujours difficile de prédire le résultat final de l’élection, mais j’aurais tendance à dire que le gouvernement élu serait libéral et minoritaire étant donné l’avance des libéraux en Ontario. »

Deux tendances importantes

Deux partis politiques se sont principalement illustrés au cours des dernières semaines et ont vu leur popularité augmenter.

D’abord, le Nouveau Parti démocratique de Jagmeet Singh se retrouve désormais avec 17 % des intentions de vote, soit une augmentation de près de neuf points de pourcentage en comparaison avec les chiffres obtenus au déclenchement de la campagne.

« Le NPD a réussi à doubler ses appuis à travers le Canada, lance M. Fortin. Il ne faut pas perdre de vue que le NPD a débuté la campagne en quatrième position derrière les verts et maintenant, ils sont quand même confortablement installés en troisième position. »

L’autre tendance observée se déroule au Québec alors que le Bloc québécois poursuit son ascension. Dirigé par Yves-François Blanchet, le Bloc serait élu au Québec avec 33,3 % des intentions de vote des Québécois, selon le sondage.

« Depuis le début de la campagne, le Bloc est passé de 15,5 % à 33,3 % des intentions de vote au Québec, indique M. Fortin. La montée du Bloc s’est faite de façon constante et ce qu’on voyait en début de campagne, c’est que cette montée du Bloc se faisait au détriment du Parti conservateur, mais de plus en plus, ça s’est fait aussi au détriment du Parti libéral. »

Plus de détails : Le Soleil

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/10/Elections-au-Canada-798x500.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/10/Elections-au-Canada-200x200.jpgLe SoleilLe MondeNDLR - Élections fédérales : la lutte entre les libéraux et les conservateurs est très serrée. Qui gouvernera le Canada pour les 4 prochaines années? Selon ce que révèle un récent sondage de la firme Recherche Mainstreet réalisé pour le compte de Groupe Capitales Médias, les conservateurs d’Andrew Scheer affichent...      De la MUSIQUE et Plus Encore