Les motifs de l’annulation du visa de l’élu de l’Ouest n’ont pas encore été communiqués par l’ambassade. Cependant, l’intéressé qui réagissait dans la presse a minimisé cette décision qu’il qualifie de «chantage» visant à le pousser à abandonner la lutte contre le pouvoir de Jovenel Moïse.

Le sénateur, qui a confirmé aux micros de la presse avoir reçu une correspondance de l’ambassade annonçant la révocation de son visa, a indiqué que ce document est expiré depuis 2018 et qu’il avait choisi de ne pas demander son renouvellement.

Le sénateur Antonio Cheramy “Don Kato” dit avoir cru que cette décision de l’ambassade avait été prise après qu’il eût dénoncé sur les réseaux sociaux la façon dont elle octroie le visa dans le pays.

« Alors que les États-Unis reconnaissent qu’Haïti est un pays pauvre, l’ambassade s’amuse à ramasser de grosses sommes d’argent des demandeurs de visa pour n’accorder ce document qu’à peu de personnes. (Pour être plus clair, ndlr), l’ambassade donne rendez-vous à des centaines de personnes après avoir reçu leur argent pour n’accorder le visa qu’à seulement une dizaine », déplore le parlementaire. 

Interrogé à cet effet, le sénateur de la République dit que son fils qui est majeur peut voyager dans n’importe quel pays du monde comme d’habitude. Cependant, pour ce qui le concerne, voyager aux États-Unis n’est pas une priorité, dit-il.

«Ma femme, ma fille et moi, nous avons décidé de ne pas voyager depuis quelque temps» (…)

NDLR – SENATÈ Antonio Cheramy “DON KATO” di li pa vwayaje depi 1 nan. Li pa gen pitit k ap etidye nan peyi meriken ni madanm k ap viv kay Tonton Sam. Epi li pa bezwen viza Misye Blan an.
Se yon viza ki sou paspò Leta ke anbasad la koupe. Senatè a kontinye pou l di ke viza ki sou paspò pèsonèl li ekspire depi plizyè mwa.

  • Lire la suite sur HPN
https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/11/Don-kato-visa-diplomatique.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2019/11/Don-kato-visa-diplomatique-200x200.jpgHPNActualitéLes motifs de l’annulation du visa de l’élu de l’Ouest n’ont pas encore été communiqués par l’ambassade. Cependant, l’intéressé qui réagissait dans la presse a minimisé cette décision qu’il qualifie de «chantage» visant à le pousser à abandonner la lutte contre le pouvoir de Jovenel Moïse. Le sénateur, qui a confirmé...      De la MUSIQUE et Plus Encore