La NFL s’est offert un spectacle de la mi-temps de qualité. Après quelques piètres performances ces dernières années, Jennifer Lopez et Shakira ont renversé la vapeur.

Le verdict : un bon moment 

Jennifer Lopez et Shakira ont été à la hauteur du mandat. Le numéro ne passera peut-être pas à l’histoire (il s’est fait mieux), mais elles ont créé un très beau moment de divertissement. C’est Shakira qui a lancé le spectacle. Entourée d’une dizaine de danseuses, elle a d’abord enchaîné quelques déhanchements. Plusieurs succès de la Colombienne se sont enchaînés et on aurait voulu que ça ralentisse un peu. Le même sentiment s’est installé quand Jennifer Lopez a pris le relais. Celle-ci est arrivée sur scène sur Jenny From the Block. Percutant à souhait. Dans les deux cas, les titres ont été bien choisis et, surtout, bien interprétés. Mentionnons également les superbes et nombreux costumes des deux chanteuses.

Danseuses hors pair

Sur la scène montée en plein centre du terrain du Hard Rock Stadium de Miami Gardens, Shakira et Jennifer Lopez ont affiché leurs meilleurs pas de danse, et c’est souvent à ces moments qu’on a le plus apprécié le spectacle. La danse du ventre de Shakira était parfaite, la chorégraphie de J-Lo sur Mi Gente également. Sensuelles et agiles, elles ont mis le feu à la scène chaque fois qu’elles ont fait bouger leurs hanches. Elles ont démontré qu’à 43 ans (pour Shakira, dont c’était l’anniversaire dimanche) et à 50 ans (pour Jennifer), on peut donner une prestation explosive et sexy. Il était impressionnant de les voir reprendre si aisément le micro après avoir dansé avec tant d’énergie.

Soir de premières

Shakira et Jennifer Lopez sont les premières femmes à se présenter en duo au spectacle de la mi-temps du Super Bowl. Elles sont également les premières chanteuses latino-américaines à se trouver dans cette position. Et ce n’est probablement pas un hasard, puisque Miami compte une très importante population d’origine hispanique ou latine. « Holà Miami » et « Gracias Miami » ont été les seuls mots adressés au public. Jennifer Lopez, en milieu de prestation, s’est drapée d’un drapeau portoricain. Il s’agissait aussi dimanche du premier spectacle de la mi-temps sous la direction de Roc Nation, entreprise de Jay-Z, qui se charge désormais de la « stratégie de divertissement musicale du Super Bowl ». Une réussite.

La NFL s’est offert un spectacle de la mi-temps de qualité. Après quelques piètres performances ces dernières années, Jennifer Lopez et Shakira ont renversé la vapeur.

Le verdict : un bon moment 

Jennifer Lopez et Shakira ont été à la hauteur du mandat. Le numéro ne passera peut-être pas à l’histoire (il s’est fait mieux), mais elles ont créé un très beau moment de divertissement. C’est Shakira qui a lancé le spectacle. Entourée d’une dizaine de danseuses, elle a d’abord enchaîné quelques déhanchements. Plusieurs succès de la Colombienne se sont enchaînés et on aurait voulu que ça ralentisse un peu. Le même sentiment s’est installé quand Jennifer Lopez a pris le relais. Celle-ci est arrivée sur scène sur Jenny From the Block. Percutant à souhait. Dans les deux cas, les titres ont été bien choisis et, surtout, bien interprétés. Mentionnons également les superbes et nombreux costumes des deux chanteuses.

Sur la scène montée en plein centre du terrain du Hard Rock Stadium de Miami Gardens, Shakira et Jennifer Lopez ont affiché leurs meilleurs pas de danse, et c’est souvent à ces moments qu’on a le plus apprécié le spectacle. La danse du ventre de Shakira était parfaite, la chorégraphie de J-Lo sur Mi Gente également. Sensuelles et agiles, elles ont mis le feu à la scène chaque fois qu’elles ont fait bouger leurs hanches. Elles ont démontré qu’à 43 ans (pour Shakira, dont c’était l’anniversaire dimanche) et à 50 ans (pour Jennifer), on peut donner une prestation explosive et sexy. Il était impressionnant de les voir reprendre si aisément le micro après avoir dansé avec tant d’énergie.

Shakira et Jennifer Lopez sont les premières femmes à se présenter en duo au spectacle de la mi-temps du Super Bowl. Elles sont également les premières chanteuses latino-américaines à se trouver dans cette position. Et ce n’est probablement pas un hasard, puisque Miami compte une très importante population d’origine hispanique ou latine. « Holà Miami » et « Gracias Miami » ont été les seuls mots adressés au public. Jennifer Lopez, en milieu de prestation, s’est drapée d’un drapeau portoricain. Il s’agissait aussi dimanche du premier spectacle de la mi-temps sous la direction de Roc Nation, entreprise de Jay-Z, qui se charge désormais de la « stratégie de divertissement musicale du Super Bowl ». Une réussite.

L’effet « wow »

Alors que J-Lo et Shakira y allaient de leurs plus beaux déhanchements, que la pyrotechnie en mettait plein les yeux, le public a aussi eu son rôle à jouer dans la mise en scène de ce spectacle, grâce aux effets lumineux de bracelets, synchronisés à la performance des artistes. Et c’est une entreprise montréalaise, PixMob, qui s’est chargée de fournir ces bracelets à DEL portés par les spectateurs. Faite entièrement de plastique recyclé, cette dernière création de l’entreprise spécialisée dans l’éclairage événementiel a permis d’illuminer la foule sur le terrain et dans les gradins. Par ailleurs (…)

Plus de détails sur La Presse

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2020/02/shakira-jello.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2020/02/shakira-jello-200x200.jpgLa PresseSpectacleSportLa NFL s’est offert un spectacle de la mi-temps de qualité. Après quelques piètres performances ces dernières années, Jennifer Lopez et Shakira ont renversé la vapeur. Le verdict : un bon moment  Jennifer Lopez et Shakira ont été à la hauteur du mandat. Le numéro ne passera peut-être pas à l’histoire (il s’est...      De la MUSIQUE et Plus Encore