Port-au-Prince – Des agents du service d’incendie du Commissariat de Port-au-Prince, appelés en renfort,  peinaient à circonscrire le feu déclaré dans des stands en construction. L’aire du Champs de Mars en chantier en vue d’accueillir le défilé des 3 jours gras, a vu une bonne partie des stands partis en fumée.

Au Carrefour de la Résistance, à Delmas, une multitude de banderoles et foulards rouges dominaient l’horizon et occultaient la foule des manifestants, au lancement de la marche annoncée, le 7 février 2020 dernier, par des policiers. Les revendications demeurent inchangées ont scandé des participants, faisant allégeance à l’initiative des policiers de doter l’institution du corps syndical. ‘’Il faut des reformes au sein de la PNH. Les matériels et mobiliers de l’institution doivent être mis au service des policiers, la dépolitisation de la PNH est inévitable’’, s’époumone Yanick Joseph, coordonnatrice du SPNH, perchée sur un truck sound.

À Pétion-Ville, après avoir livré le message, des policiers ont fait parler leurs armes. Des détonations ont créé la panique et des citoyens couraient dans les sens, après que des agents de l’ordre eurent faire usage de leurs matériels, en signe de mécontentement à la décision de l’IGPNH de contester le mouvement syndical au sein de l’institution, pouvait-on remarquer.

Au Champs de Mars, la tension montait d’un cran.  Des tirs nourris ont résonné et des stands en chantier à l’approche du carnaval national ont été incendiés. Le décor qui prenait forme, à quelques encablures du Palais national, s’était vite transformé en flammes.

Au Quartier général de l’Unité départementale de Maintien d’Ordre, à quelques pas du Champs de Mars, des policiers se sont montrés passifs au mouvement, révèlent des séquences vidéos. Le service des pompiers dépêchés sur les lieux n’a pas pu (…)

Lire la suite sur Rezo Nòdwès

https://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2020/02/CHAMPS-DE-MARS-en-feu.jpghttps://canalmusiqueplus.com/wp-content/uploads/2020/02/CHAMPS-DE-MARS-en-feu-200x200.jpgRezo NòdwèsPolitiquePort-au-Prince - Des agents du service d’incendie du Commissariat de Port-au-Prince, appelés en renfort,  peinaient à circonscrire le feu déclaré dans des stands en construction. L’aire du Champs de Mars en chantier en vue d’accueillir le défilé des 3 jours gras, a vu une bonne partie des stands partis...      De la MUSIQUE et Plus Encore